Ce qu’il faut savoir sur Corfou

Ce qu’il faut savoir sur Corfou

Après deux semaines d’eaux cristallines, de fabuleux paysages et de bons petits plats, il est temps de vous rédiger quelques articles sur cette île grecque aux influences vénitiennes, britanniques et françaises, après deux semaines à l’avoir parcouru de long en large et en travers. Petite info, nous avons pris un vol direct depuis Bordeaux avec la compagnie Volotea (2h30/3H de vol).

QUAND PARTIR A CORFOU ?

Mieux vaut éviter de partir entre octobre et mars, les pluies sont abondantes, le froid s’installe, la plupart des restaurants et magasins sont clos.

Période ultra touristique de juillet à septembre, plages et restaurants bondés, mais si vous cherchez une destination entre amis pour faire la fête, profiter du soleil et de la mer, ça reste une bonne alternative.

La période idéale reste d’avril à juin, le temps devient plus doux, il y a très peu de touristes, donc pas d’attente pour les visites touristiques, toujours de la place dans les restaurants, bars et sur la plage, bien que l’eau reste encore fraîche, comme on dit « le plus dur c’est d’y rentrer ». Vous aurez peut-être un ou deux jours de pluie vite oubliés quand le soleil repointe le bout de son nez. A savoir que les pluies sont très localisées, il peut pleuvoir à l’est et y avoir un grand soleil sur la côte ouest !

COMBIEN DE JOURS FAUT-IL PRÉVOIR POUR VISITER CORFOU ?

Là aussi tout dépend de ce que vous voulez visiter, la capitale, qui s’appelle également Corfou, se visite en un voir deux jours. Ensuite, si vous voulez parcourir l’île il vous faudra une semaine complète et si vous voulez prendre votre temps et profiter de quelques journées plages entre les visites, une semaine et demi, deux semaines ce n’est pas de trop !

COMMENT CIRCULER A CORFOU ?

Être véhiculé reste à mon avis indispensable à Corfou, que ce soit en voiture, scooter, quad, vous trouverez des loueurs dans chaque ville et évidemment de nombreuses compagnies depuis l’aéroport. L’île reste assez authentique, avec peu de voies rapides, pour aller d’un point A à un point B vous parcourez certainement des routes de montagnes ou encore des petits chemins, cela reste très joli et pittoresque, mais vous verrez rapidement qu’une vingtaine de kilomètres se transforment en quarante bonnes minutes de conduite. Après tout c’est les vacances, on a le temps !

FAUT-IL DONNER UN POURBOIRE A CORFOU ?

Ce n’est pas dans les habitudes des grecques de donner un pourboire au restaurant ou au bar, évidemment cela reste apprécié et ils sont tellement gentils et serviables qu’on a envie de leur en laisser un. C’est d’autant plus gratifiant quand on voit comment on est remercié en leur laissant quelques pièces. De manière générale on arrondissait l’addition, pour une note à 23€ par exemple ou laissait 25€, le tourisme à Corfou est l’une des principales sources de revenu ce n’est donc pas négligeable pour eux.

QUELS SOUVENIRS RAMENER DE CORFOU ?

Vous avez évidemment les objets de souvenirs habituels dans les magasins à chaque coin de rue, mais à Corfou, l’une des spécialités c’est l’huile d’olive, il y a d’ailleurs des oliviers partout c’est magnifique ! Toutes les huiles d’olive ne sont pas forcément bonnes à ramener, si je dois vous en conseiller une c’est celle de The Governor, que vous pourrez vous procurer directement dans cette production familiale (article à venir).
A Corfou, on parle également beaucoup de Kumquat, ce petit fruit orange. Cependant, hormis dans les boutiques de souvenirs, nous remarquons rapidement que ce n’est pas réellement une spécialité de Corfou, mais plutôt, pour faire acheter aux touristes. Nous avons donc décidé de ne pas en acheter, nous n’y avons même pas goûté, après chacun est libre de faire ce qui lui plait bien évidemment.

Dans la capitale, vous pourrez dénicher des boutiques qui vendent des produits fait main à Corfou ou en Grèce, des cadeaux originaux avec un artisan qui se cache derrière. Il y a par exemple la boutique My Piece of Greece, 9 rue Gerasmou Prifti.

BON A SAVOIR SUR LA VIE A CORFOU

Quelque chose qui nous a choqué en arrivant sur l’île, ce sont les poubelles ! Il n’y a apparemment pas de ramassage régulier des poubelles sur l’île, il y a donc à côté des supermarchés, sur le bord des routes, quelques containers, mais ils sont rapidement remplis et donc débordent de poubelles sur des dizaines de mètres. Ça gâche un peu le côté paradisiaque de l’île…

Il faut aussi savoir qu’il n’est pas coutume de jeter les papier toilettes dans les WC dans les lieux publics, restaurants et hôtels, il y a une poubelle prévue à cet effet. Nous n’avions pas ce souci dans notre Airbnb.

Enfin, pour les amateurs de cafés, vous allez être comblés, les corfiotes boivent du café du matin au soir, jusqu’à même tard dans la nuit, il y a mêmes des cafés ouvert 24/24, je ne sais pas à quel moment ils dorment !Supprimer l’image mise en avant

Vous avez à présent toutes les infos pour partir à Corfou, ayant déjà visité la Crète, Athènes et Santorin, la plupart des éléments sont similaires, notamment pour la Crète.

On se retrouve vite pour savoir ce qu’il y a à voir et à faire à Corfou.


Related Posts

Voyager enceinte

Voyager enceinte

Avant de partir en Grèce à 4 mois et demi de grossesse, je me suis tout de même renseignée sur quelques sujets et voici les 4 éléments essentiels qui m’ont été utiles à l’étranger et que je souhaite partager : L’AVIS DU MÉDECIN Avant de […]

Road Trip en Van – Tout ce qu’il faut savoir

Road Trip en Van – Tout ce qu’il faut savoir

– dans les oreilles Lana Del Rey – Ride – Le moment est venu de te parler de la plus belle expérience de ces 27 dernières années, soit de toute ma vie ! 3 semaines à vivre dans un fourgon aménagé et à parcourir toute […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *