Lisbonne en 3 jours

Lisbonne en 3 jours

A la veille de notre voyage de l’année, à savoir dix-huit jours au Québec et à New York, j’ai enfin trouvé la motivation d’écrire sur nos quelques jours à Lisbonne. Comme si le fait de publier cet article, signifiait que la page de notre dernier voyage était close, afin d’en entamer une nouvelle !

Le 14 juillet dernier, nous nous sommes envolés pour Lisbonne, un week-end de trois jours pour fêter à la fois nos deux ans et notre PACS. Nous avons pris une offre vol+hôtel avec Cdiscount Voyage et avons séjourné à l’hôtel Neya réputé pour son côté écologique où nous avons très bien dormi avec un copieux petit-déjeuner buffet au réveil !

JOUR 1

Une heure après avoir posé nos affaires, nous sommes partis crapahuter dans les ruelles de Lisbonne et avons marché jusqu’au Château Saint-Georges. Une balade qui met en jambes, étant donné qu’à Lisbonne il a énormément de rues pavées et en pente, cependant, cela permet d’avoir un beau panoramique une fois arrivés au sommet.

L’entrée est à 8,50€ par personne, tu peux compter une à deux heures pour visiter les ruines et jardin du Château, tu auras sûrement la chance d’y rencontrer les seuls rois encore vivants, à savoir les paons qui font les beaux entre les différentes parcelles et narguent les chats voisins !

Après avoir apprécié la vue depuis Saint-Georges, nous sommes redescendus dans le quartier Alfama et avons trouvé un sympathique restaurant, au coin d’une rue. Nommé Porto Alfama, restaurant de tapas où nous avons très bien mangé et pour un prix pas excessif, tu peux même y acheter des boîtes de sardines typiques.

JOUR 2

Le lendemain, le temps n’était pas vraiment avec nous, nous sommes allés du côté du Pont du 25 Avril et du quartier Belém, mais que ce soit la Tour qui porte le même nom que le quartier, le monastère des Hiéronymites ou encore la fameuse pâtisserie de Pastéis, nous avons admiré que de l’extérieur ces lieux, car tout était noir de monde ! Et pour trois jours de vacances, ce qu’on déteste c’est d’attendre pendant une heure avant de visiter un monument les uns sur les autres. Du coup pour le côté touristique de l’intérieur ce sera pour une prochaine fois.

Coïncidence, nous avions réservé notre week-end sans savoir que cela tombait le jour de la finale de la Coupe du Monde, évidemment, nous n’étions par les seuls français dans ce cas-là, en plus de tous les expatriés, ce qui a donné une fabuleuse ambiance sur la fan zone de la Place du Commerce. Je t’ai d’ailleurs parlé de mon ressenti par rapport au Mondial dans cet article.

JOUR 3

La journée du dimanche est restée une journée balade dans les ruelles du centre-ville, dernières photos et nous avons tout de même goûté au Pastéis de Nata dans une pâtisserie tout aussi réputée que celle de Belém, mais avec moins de monde, dans la Confeitaria Nacional.

Pour ne rien te cacher, mon souvenir de Lisbonne est en demi-teinte. J’ai beaucoup aimé les rues colorées, la nourriture et la chaleur qui se dégage de la ville, mais les clichés ayant la vie dure (tattoos+barbe pour monsieur), on nous a sans cesse proposé de la drogue, limite à nous la mette dans la poche, avec des policiers aux coins de la rue… On devait souvent donc faire attention et passer notre temps à repousser « gentiment » les vendeurs de rues, ce qui gâche un peu les vacances, sans parler de Easyjet qui nous a fait la surprise d’annuler notre vol le lundi et de nous faire payer les frais pour un vol sur une autre compagnie, ainsi que l’hôtel (heureusement remboursés quelques semaines plus tard).

Bref, je pense que Lisbonne, comme souvent pour les capitales, ne reflètent pas le bon côté d’un pays, j’aimerais beaucoup retourner au Portugal, mais plus au sud et au bord de la mer !


Related Posts

Road Trip en Van – Tout ce qu’il faut savoir

Road Trip en Van – Tout ce qu’il faut savoir

– dans les oreilles Lana Del Rey – Ride – Le moment est venu de te parler de la plus belle expérience de ces 27 dernières années, soit de toute ma vie ! 3 semaines à vivre dans un fourgon aménagé et à parcourir toute […]

Lyon City Guide

Lyon City Guide

Il m’aura fallu pas moins de quatre visites dans la ville Lumière, pour enfin tomber sous son charme ! Après avoir connu Lyon sous la chaleur du mois d’août, sous la fraîcheur de Noël à deux reprises, c’est sous un ciel nuageux de février que […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *