Ils m’influencent non, ils m’ont influencé !

Ils m’influencent non, ils m’ont influencé !

Passons sur ces trois, quatre ? mois d’absence… Je prends la plume ou plutôt le clavier quand j’en ai envie et je ne m’impose plus les choses. En ce moment le sujet qui me turlupine est celui d’Instagram et des Influenceurs. Je me suis rendu compte récemment que j’étais totalement sous l’influence de ce réseau social et de cette vitrine défilante. Je ne me cache pas et j’avoue avoir dépensé de l’argent dans des choses non pas parce que j’en avais besoin, mais parce qu’on me le vendait tellement bien que j’achetais, j’achetais sans en avoir besoin. Chaussures, vêtements, babioles en tout genre… Les experts du placement de produits, à savoir les Influenceurs, auraient pu tout me vendre ! Si vous vous demandez pourquoi mon profil sur Vinted est si bien rempli, c’est en parti à cause de ce nouveau mode de consommation. Une Noholita, une Natacha Birds ou encore une YouMakeFashion, porte tellement bien le produit, le vend tellement bien sur sa story et en plus elle a un code promo pour m’en faire profiter, alors pourquoi résister ? En plus je fais une bonne action, je remplis leur porte-monnaie et j’allège le mien !

J’ai toujours été quelqu’un de très influençable et qui contradictoirement aime avoir son propre style ! Alors voilà, quand je me suis mise face à mes actes totalement stupides et surtout face à mes dépenses inutiles j’ai décidé de dire stop ! Je me suis désabonnée des boxs beauté dont je revendais les 3/4 du contenu, car il ne me correspondait pas. J’ai arrêté de suivre de nombreuses pages Facebook & Instagram, celles qui me faisaient craquer et je reste abonnée aux Influenceurs qui me donnent le sourire par leurs InstaSotries et qui se rapprochent le plus de ma personnalité, mais surtout j’ai arrêté de suivre ceux qui me force à leur ressembler.

En faisant toutes ces suppressions, j’ai l’impression de retrouver l’intégrité de mon âme, tu vas me dire qu’il ne faut pas pousser non plus, mais quand je vois toutes ces filles sur Insta’ qui se ressemblent, qui font les mêmes choses, portent les mêmes choses… Toute mon adolescence j’ai voulu marcher à contresens des tendances, j’avais mon style, mes slims couleur fluo, mes Converse customisées, une chevelure qui changeait de couleur comme de saison et surtout je m’en moquais de ne pas avoir le dernier sac à la mode où je ne sais quoi.

Mon avis, reste mon avis, je ne suis pas en train de dire qu’il ne faut pas d’Influenceurs, je vis avec mon temps. Avant, nous avions des mannequins immobiles dans des vitrines, de vrais vendeurs et le bouche à oreille, maintenant on a des milliers de personnes qui mieux que des commerciaux, grâce à la fausse proximité que créé Instagram pourraient nous vendre n’importe quoi ! Le tout est de faire des achats réfléchis, si tu te retrouves dans ces Influenceurs et qu’ils te permettent d’être toi alors tant mieux toi, mais arrêtons de se laisser dicter les tendances et imposons notre personnalité.

Instagram permet également de faire de belles rencontres, de trouver de bonnes adresses qui ne sont pas des attrapes touristes par exemple, il suffit juste de faire le tri.

Vivons d’amour, de rencontres réelles et évitons d’être des moutons !

Allé à dans trois mois (ou moins) !


Related Posts

Les blogs avant/après

Les blogs avant/après

– dans les oreilles Dis quand reviendras-tu // Jean Louis Aubert – Pour mon second article je vais peux-être, même sûrement, aborder un sujet qui fait polémique ! En préambule, je souhaite préciser que je ne veux viser personne dans cet article, c’est simplement un […]

Post-Mondial – Ses effets secondaires

Post-Mondial – Ses effets secondaires

Cet article sera noyé dans la masse de tous les articles relatant de la Coupe du Monde 2018, mais j’avais envie de te parler à ma manière de ce mondial, mon mondial. La Coupe du Monde 2018, j’en entends parler depuis janvier dernier, avec mon […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *