De la ville à la grande ville

De la ville à la grande ville

Depuis le 15 novembre je ne suis pas revenue ici, la raison ? Un déménagement, mais pas n’importe lequel ! Après 6 ans de vie dans les différentes villes de la Métropole Bordelaise, nous avons déménagé dans Bordeaux. Un changement bénin pour certains, mais important pour moi et ma vie personnelle.

La vie à l’extérieur de Bordeaux a ses avantages, mais sur la petite ville de Villenave d’Ornon, cela devenait invivable. Dis-toi que je mettais jusqu’à 1 heure en voiture pour faire 12 kilomètres ! Tout ça, parce que les promoteurs immobiliers ont eu la bonne idée de faire le concours du plus grand nombre de résidences au mètre carré sans se soucier du nombre de routes, de stationnements ou même de transports en commun.

Ce constat, engendrant fatigue et énervement, nous a mené à chercher un appartement dans Bordeaux. Alors oui, ce n’est pas simple de trouver un appartement dans Bordeaux, surtout quand on souhaite se concentrer sur deux quartiers uniquement, mais la preuve ce n’est pas impossible ! Se retrouver à appeler dès qu’une annonce paraît sur Internet et avoir 9 fois sur 10 un « il y a déjà trop de visites programmées » ou alors « l’appartement est déjà loué », mais alors il faut m’expliquer pourquoi l’annonce est seulement en ligne depuis 10 minutes ?!

La recherche d’appartement dans une grande ville peut s’avérer stressante et fatigante et même quand ton dossier est enfin sélectionné la lutte n’est pas terminée ! De notre côté, je dois l’avouer, nous avons été chanceux, un agent immobilier qui avait notre numéro nous a appelé pour la visite d’un appartement à la Bastide. Nous nous y sommes rendus sans avoir vu de photos et là ce fut le coup de coeur pour tous les deux. C’était cet appartement et pas un autre !

En quinze jours, nous voilà en plein déménagement, pour une nouvelle ville purement bordelaise. Que du positif, je peux enfin laisser tomber la voiture, aller au travail en vélo. Ne plus arriver énervée ou en retard à cause des embouteillages et revenir chez nous le soir, beaucoup plus zen. Même si la journée a été compliquée, le simple fait de prendre l’air, de se vider la tête et bien ça change tout ! Une vie de couple plus zen, plus saine aussi, on a de nouveau envie de se faire des petits plats maison, de sortir, de se balader le long des quais, de prendre plus de temps pour nous. Un changement où je ne vois que du positif donc et c’est tant mieux.

En 2018 j’ai envie de redécouvrir cette ville qui a fait chavirer mon cœur il y a plus de six ans ! Oui, oui ce sera ma première résolution !

– C’est ça qui me fait peur dans le bonheur : l’usure, la lassitude, l’effilochage. –

_.Jean d’Ormesson


Related Posts

Les blogs avant/après

Les blogs avant/après

– dans les oreilles Dis quand reviendras-tu // Jean Louis Aubert – Pour mon second article je vais peux-être, même sûrement, aborder un sujet qui fait polémique ! En préambule, je souhaite préciser que je ne veux viser personne dans cet article, c’est simplement un […]

Post-Mondial – Ses effets secondaires

Post-Mondial – Ses effets secondaires

Cet article sera noyé dans la masse de tous les articles relatant de la Coupe du Monde 2018, mais j’avais envie de te parler à ma manière de ce mondial, mon mondial. La Coupe du Monde 2018, j’en entends parler depuis janvier dernier, avec mon […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *