Repartir de Zéro

Repartir de Zéro
– dans les oreilles Lust for Life // Lana Del Rey ft The Weeknd

C’est toujours un petit moment stressant de commencer son premier article ! Pourtant, ce n’est pas le premier, j’en ai écrit des centaines en six ans sur d’autres blogs, oui, mais ici c’est le tout premier. Le tout premier sur mon nouveau bébé, mon nouveau journal, mon nouvel échappatoire.

Alors non, échappatoire ne signifie pas que je vais verser des mots et des mots pour me plaindre de ce qui ne va pas dans ma vie, bien au contraire, ce seront des mots et des mots pour partager avec toi ce qui me passionne, ce qui me fait rire, ce qui me fait voyager etc.

Au fait, ça ne te dérange pas, j’ai décidé de te tutoyer ?! Je te parle à cœur ouvert, alors pourquoi ne pas sauter l’étape du vouvoiement et casser cette barrière entre toi et moi. Alors, si jamais l’envie te prend de me laisser un commentaire, fais de même ça me fera carrément plaisir !

C’était une parenthèse dans ce premier article, d’ailleurs, il a déjà ni queue, ni tête ! Je ferai mieux les prochaines fois, tu ne m’en veux pas, je me remets en selle. J’avais simplement envie de commencer par un article « neutre », un article où j’écris sur l’instant, sans trop réfléchir, un article où je t’écris que ce titre « Repartir de Zéro« , avec un Z majuscule, il évoque beaucoup pour moi. J’ai réellement tout recommencé à zéro il y a quelques mois déjà. Cela a commencé par un nouveau travail, puis une rupture après une longue relation, une vente de maison où je n’ai vécu qu’un an, puis un nouvel amour, une nouvelle vie, un nouvel appartement, une perte de poids, un nouveau corps où je me sens mieux et enfin un nouveau blog !

Comme une boucle de bouclée, mais une boucle qui ne cesse de s’agrandir et de me plaire jour après jour. Comme une envie de crier au monde entier ou du moins aux quelques personnes qui passeront par ici, que la vie se construit par nos choix et nos actions, se laisser vivre c’est passer à côté de tout. Alors, si tu ne penses pas comme moi à ce moment précis, je serais là pour te pousser et te donner ta dose d’optimisme et de bonheur du jour, notamment avec ce mantra que j’affectionne « die with memories, not dreams. » C’est pourtant moi, la rêveuse en chef qui te dit ça !

Cette introduction est déjà bien longue et annonce la couleur de ce blog qui aura beaucoup de texte, alors oui la tendance des « lecteurs » de blogs de nos jours est de paradoxalement de ne pas « lire les articles »… J’en suis bien consciente, mais tant pis, je fais ce qui me plait, pas forcément pour être lue -même si c’est mieux je ne vais pas te mentir-, mais si tu n’aime pas lire tant pis, je ne t’en voudrais pas et j’espère que les photos te plairont !

– ce blog part de rien pour devenir un tout –


Related Posts

Les blogs avant/après

Les blogs avant/après

– dans les oreilles Dis quand reviendras-tu // Jean Louis Aubert – Pour mon second article je vais peux-être, même sûrement, aborder un sujet qui fait polémique ! En préambule, je souhaite préciser que je ne veux viser personne dans cet article, c’est simplement un […]

Post-Mondial – Ses effets secondaires

Post-Mondial – Ses effets secondaires

Cet article sera noyé dans la masse de tous les articles relatant de la Coupe du Monde 2018, mais j’avais envie de te parler à ma manière de ce mondial, mon mondial. La Coupe du Monde 2018, j’en entends parler depuis janvier dernier, avec mon […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *